mercredi 10 juin 2015

Education nationale, licenciement en masse



Voilà ce qu'on devrait être des milliers à exiger dans des manifestations massives et déterminées, à Rennes et partout.
Même en matière éducative, le cynisme des gouvernants est devenu total. Alors que le chômage vient de franchir un nouveau seuil en avril, ils ont décidé de licencier tous les EVS-Aide à la direction des écoles pour ne garder que ceux travaillant...

...
Les anarchistes entendent décrire la situation telle qu’elle est et ne pas s’illusionner sur une quelconque perspective électorale, même à la sauce Siriza ou Podemos.
Ils vous invitent à discuter de leurs méthodes et de leurs principes, à commencer de construire l'alternative nécessaire au cours d'une réunion

Mercredi 17 juin à 20 heures
au local La Commune

1 commentaire:

  1. si le combat est un soutien aux salariéEs pourquoi pas mais si c'est pour proteger l'éducation national ... hum ! ....
    A quand la destruction de l'éducation nationale ? Celle la même, qui nous mets en concurrence dès le plus jeune âge , qui nous fait rentrer dans le "droit" chemin du travail (bêêê) , le début de esclavagisme commence et nait dans notre famille, se consolide avec l'éducation nationale et se réconforte avec les médias de masse .
    De la destruction,
    naitra la beauté humaine , la national education
    est une veritabl' religion : Capitalism : amen !

    l'alternative significative : éducation libertaire contestataire
    et rien d'autre que l'émancipation / révolution

    une véritable education PUBLIQUE et non national

    RépondreSupprimer