jeudi 13 juillet 2017

Edito Monde libertaire n°1790, la révolution russe de 1917

La Révolution russe est de celles qui marquèrent profondément et durablement les esprits et la politique.

Aujourd'hui, un siècle s'est écoulé depuis que les bolchéviks, sous l'égide de Lénine, lancèrent un vibrant « tout le pouvoir au soviet ! » à la face du Tsar et de l'Europe en guerre.
Cette injonction pleine de promesses laissait augurer un monde meilleur à tout.es celles et ceux qui, dans le monde entier, se trouvaient opprimé.e.s par le capital.
Les anarchistes soutinrent dans un premier temps ce soulèvement et y participèrent activement, espérant que la révolte se propage, en Allemagne et en France… alors même que ces deux puissances faisaient crever leur peuple, dans les tranchées comme à l'arrière.
Mais les espoirs de celles et ceux qui assistèrent à la dérive autoritaire et répressive du Parti, furent rapidement douchés.
Une fois de plus, la Révolution fut détournée par ceux qui, avides de pouvoir, n'aspiraient qu'à le conquérir puis à le garder.

Ce numéro spécial, vous l'aurez compris, a pour ambition de proposer un regard anarchiste sur l'un des événements majeurs de l'histoire contemporaine.
Il n'est pourtant pas ici question de se « contenter » d'un énième récit du soulèvement makhnoviste
ou du massacre de Kronstadt ; du moins pas seulement.

Nous avons souhaité laisser la parole à des auteurs et autrices du monde entier : du Chili à la Grande-Bretagne, en passant par l'Italie, le Brésil et bien sûr par la Russie, l'Espagne, la France ou l'Allemagne, nous souhaitons multiplier les analyses et les points de vue.
Parce que cet événement ne saurait être traité a minima, et parce que ce numéro du Monde libertaire couvre les mois de juillet et d'août, sa taille a été revue à la hausse.
Nous souhaitons adresser à notre camarade,
René Berthier, un grand merci ; car sans lui, ses contacts et ses talents de traducteurs, ce numéro n'aurait
certainement pas été le même.

Pour la Révolution, mais contre toutes les dictatures, (même celle du prolétariat) !

LE CRML

lundi 5 juin 2017

Causerie populaire, le 07 juin

Le compagnon pascal lebrun, militant anarchiste de Montréal est à Rennes dans les prochains jours.
Mercredi 7 juin à  20h30 au local la commune 17 rue de châteaudun
Dans le cadre d’une causerie populaire, Pascal nous présentera le contexte, les luttes et les enjeux propres au mouvement libertaire à Montréal et au Québec.

Pour information militante: Samedi le 10 juin de 14h à 18h aux « Ateliers du vent », 59 rue Alexandre Duval.
Dans le cadre de l'événement "Paroles et manoeuvres" du centre d'artistes Les ateliers du vent Pascal donnera une conférence:  http://www.lesateliersduvent.org/evenement/journee-paroles-and-manoeuvres  qui portera sur le lien entre l'énonciation d'un projet de société alternatif et le projet concret d'économie participaliste (ou écopar, connu aussi sous son appellation anglaise, parecon).

mercredi 17 mai 2017

Causerie populaire 1er Juin


tu peux trouver l’enregistrement audio+vidéo de notre causerie populaire ‘idéologies et archéologie préhistorique’ du 1° juin ici : www.dailymotion.com/farennes


le Jeudi 1er Juin, le groupe la sociale de la F.A. organise une causerie populaire sur le thème « idéologies et archéologie préhistorique" à 20h30.
Il s'agira d'exposer en quoi les interprétations des faits archéologiques sont, depuis la naissance de la Préhistoire (concept né au milieu du 19ème siècle), tributaire des idéologies dans lesquelles baignent les archéologues qui les proposent. On parlera de racisme, de patriarcalisme et des grandes idéologies politiques du 20ème siècle qui s'exercent en filigrane dans les interprétations archéologiques. 

mardi 2 mai 2017

Vidéo Meeting

 Nous, groupe La Sociale, avons bien organisé en ce jour de la fête de la lutte internationale des travailleurs contre le capitalisme et son monde, notre meeting à la fin de la manifestation du 1er Mai à Rennes.

Nous publions ce moment capté par Vidéo du meeting d'aujourd'hui.

vendredi 28 avril 2017

Mobilisation du 1er Mai

Le Lundi 1er Mai, à l’issue de la manifestation de classe des travailleurs (départ 10h30 place de la mairie), la Fédération Anarchiste organisera un Meeting de rue orienté sur le lien entre la grève du vote et les luttes sociales. « Tu es exploité, voter n’y changera rien, Abstention et luttes sociales »
Ce meeting s’organisera à l’issue et sur le lieu de dislocation de la manif, (vraisemblablement autour de 12h30 place du général de Gaulle)
Les prises de parole FA devraient s’articuler autour de 2 grands thèmes : l’inadéquation du système électoral comme outil d’émancipation sociale et la capacité des luttes sociales à construire collectivement un autre futur.
Des collectifs de soutien aux luttes en cours  (à Babacar,  Guyane, NDDL, Rennes ingouvernable) pourraient être amenés à intervenir, ès qualité, à l’issue des prises de paroles de la FA.

lundi 27 mars 2017

Meeting anti-électoralisme

Video du meeting :
Partie 1
P2,
P3,
P4. 

 
Le groupe la sociale de la Fédération Anarchiste de rennes mène campagne pour l’abstention active, contre la résignation et pour la lutte des classes !
Dans le cadre de la campagne présidentielle actuelle qui démontre, comme si besoin était ! – l’état avancé de pourrissement de ce système de représentation politique pour le seul bénéfice des classes possédantes, le groupe la sociale entend faire œuvre de propagande anti-électorale active, et réfléchie !

Ce mardi 4 avril 2017, viens écouter les arguments de notre camarade Paul Boino en faveur d’une campagne abstentionniste éclairée, car en lien avec l’actualité sociale.
Et mieux, viens en débattre avec l’assemblée !

Ca se passe à la M.I.R. Maison Internationale de Rennes, 7 Quai Chateaubriand, à 19h30. (M° république. )

http://cecinestpaslademocratie.org/

mardi 28 février 2017

Causerie populaire Jeudi 2 mars 20h30

Ce Jeudi, nous faisons intervenir l’association INFOPSY (www.infopsyrennes.org  ) pour aborder le thème "Connaître la psychiatrie. Lutter en psychiatrie". 
Nous devrions évoquer la psychothérapie institutionnelle et les autres courants de psychiatrie "humaniste".  Il s’agira de surtout de parler des conditions concrètes des personnes psychiatrisées et de débattre des alternatives et des contre-pouvoirs.